OnlyTime
TENERIFE, El Medano / El Cabezo par Alix ROBERT

< Retour

 

TENERIFE, El Medano / El Cabezo, (Eté 2014)

 

 

Nous revoilà partis pour un nouveau trip. Cette fois-ci, en famille à 4, aux Canaries sur l’île de Tenerife. Pour cet été 2014, nous avons décidé de partir découvrir le spot d’El Medano / El Cabezo.

 

 

 

Introduction

 

Nous avions entendu beaucoup de choses sur ce spot. Des positives et des négatives, vous imaginez bien… Alors nous avons décidez d’aller voir de nous-mêmes. Comme toutes les destinations, même celle bien connue, difficile d’avoir des infos précises et complètes. A moins de passer par un Tour Operator, mais cela n’est plus le même budget.

Pourquoi Tenerife (El Medano) ?

  • Les garçons allant à l’école, nous devons partir de plus en plus durant les vacances scolaires d’été.
  • Vols direct de Paris.
  • Budget raisonnable et accessible.
  • Spot de windsurf top et à quelques centaines de mètre, la plage de El Medano abrité du vent, parfaite pour la baignade familiale.

J’essayerai de vous apporter toutes les informations nécessaires concernant cette destination au cours des différents reports.

 

 

 

Généralités

 

Tenerife (2034km², la plus grande et la plus varié des îles Canaries) présente de nombreux avantages. A 4h d’avion de Paris (par vol direct), et décalage d’une heure en moins par rapport à la France, le climat varie de 17°C l’hiver à 27°C l’été et reste tempéré grâce aux alizées (Nord-Est).

La haute saison touristique correspond à l’été, de mai à octobre.

Nous sommes toujours en Europe (Espagne) et donc la monnaie est l’Euro, et une carte d’identité suffit. La langue est l’espagnol et le castillan.

 

 

 

Le voyage

 

Rien de bien compliqué. 4h d’avion puis taxi à l’arrivée sur l’île.

Il y a deux aéroports à Tenerife, le Nord et le Sud.

 

Pour El Medano, je vous conseille l’aéroport Sud, mais pas toujours possible suivant les vols. Dans notre cas, nous sommes venus par Iberia avec atterrissage à l’aéroport Nord. Pas de grosses différences, à part, au lieu 15’ de taxi (30 euros), nous avons mis un peu plus d’une heure (100 euros). En effet, toute l’île est à traverser. On a visité…. !!!!!

 

Pour se rendre à Tenerife :

  • Air-France, vol de Paris / Madrid / Tenerife Sud ou Nord. Boardbag (23kg) pour 55 euros.
  • Iberia, vol direct de Paris ou via Madrid, bagages payants, 150 euros le boardbag.
  • Vueling, vol via Madrid, bagages payant et 45 euros le boardbag.
  • Air Europa, Paris → Tenerife Sud via Madrid ou Barcelone. 150 euros le boardbag.
  • Ryanair. Arrivée à Tenerife Sud au départ de Beauvais. Boardbag jusqu’à 30 kg, 60 euros.

 

 

Comptez entre 300 et 400 euros le prix du billet.

 

A l’arrivée sur l’île, aucun souci pour trouver un taxi. Pensez à prendre vos sangles pour mettre vos joujoux sur le toit du driver.

 

Astuces

Avec Iberia, pensez à faire le pré-checking sur internet 24h à l’avance, vous aurez ainsi 50% de réduction sur vos bagages entrant dans votre franchise bagage.

 

Une fois sur place, vos vacances au rythme du soleil commenceront…

 

 

Nous sommes donc à El Medano bien installés dans l’appartement. Un beau logement au RDC sur 2 étages dans une résidence où les petits ont bien pris leur repère, et nickel pour accéder aux 2 piscines. A 1’ à pied du spot El Cabezo, 5’ au pied de la plage El Medano et de tous les commerces, toute la famille y trouve son compte.

 

Nos journées sont rythmées entre la piscine, les sessions de navigations et les sorties le soir. Depuis notre arrivée, nous ridons tous les jours et avec de belles vagues.

 

 

L’hébergement

 

Il existe de nombreux logements sur El Medano, et à tous les prix.

 

 

Vous avez le choix entre hôtels ou appartements tout équipé.

 

Au niveau des appartements :

Voici trois contacts :

 

Au niveau des hôtels :

Vous n’aurez que l’embarras du choix. De l’Hostal Carel (http://www.hcareltenerifesur.com/, petit budget), à l’hôtel El Medano (http://www.medano.es/) (plus haut de gamme) en passant par l’hôtel Playa sur Tenerife (http://www.hotelplayasurtenerife.com/, donnant directement sur la plage, idéal pour nous, windsurfeur), vous aurez de quoi dormir sur El Medano.

Le budget varie de 60 à 150 euros la nuit.

 

 

A savoir

De début juin à fin septembre, c’est la période de la haute saison. Donc durant ces périodes, il y a plus de monde et il est évidemment plus difficile de trouver le logement de ces rêves au meilleur prix.

 

 

 

Le windsurf

 

Revenons sur la partie le plus importante de notre trip, le windsurf (location de voiture, matériel, spots, et riders locaux).

 

 

La location de voiture

Une voiture n’est pas forcément nécessaire sur place pour faire du windsurf. En effet, si votre logement est proche de la plage et surtout du spot de El Cabezo, vous pourrez tout faire à pied.

Néanmoins, pour des ballades ou visites sur l’île, il sera nécessaire de louer une voiture.

Nous avons testé, sur El Medano, AUTOS BELLO (Tel : 922 178 280) situé entre deux bars à tapadas. Impossible de le rater. Voitures correctes pour environ 40 euros par jour.

 

Le spot au bout de la digue

 

Les spots

Il faut savoir que le vent peut être très fort, c’est l’alizé orienté Nord Est, side onshore babord. De belles vagues peuvent se former. Les spots permettent de sauter et de surfer.

Même au mois d’août, ils ne sont pas trop surpeuplés.

Il y a 3 spots basés sur El Medano (distant au maximum de 10’ à pied) :

  • Le spot de Bump & Jump plus pour les débutants, à droite de la plage de El Medano. Facile à localiser, tous les loueurs y sont présents. Plutôt jump que surf…
  • Le spot au bout de la digue (mise à l’eau à partir du spot ci-dessus), vagues plutôt molles mais aucun risque. Sympa…
  • El Cabezo, à gauche de la plage de El Medano, plus technique. La mise à l’eau et la sortie peuvent réserver quelques surprises (bon shore-break et dalle glissante). Vagues puissantes, parfaites pour jumper et surfer. Attention à ne pas finir dans les rocks (j’ai pu tester). A savoir enfin, ce spot est de classe mondiale et accueille la Coupe de Monde (PWA) tous les étés début août.

 

El Cabezo

 

Vous pouvez naviguer pied nus et seulement avec un shorty notamment en été.

 

 

Le matériel de windsurf

Au niveau du quiver, le vent étant plutôt fort, prévoir « plutôt » petit. A titre d’exemple :

Pour un gabarit comme le mien, 90kg, je navigue avec un JP Thruster 103 et 93 2014, et une Atlas 5.8m² et Combat 5.0m² 2014. J’avoue que certains jours, une 4.5m² m’aurait été forte agréable.

Pour un gabarit moyen de 70/75kg, la voile idéale est 4.7m² avec un flotteur de 80 litres. 4.2m² est aussi indispensable et 3.7m² et 5.3m² peuvent être un plus.

 

Si votre logement n’est pas au pied du spot, vous pourrez contacter Sandro (Tel : 666 523 333) qui possède un énorme local au pied du spot de El Cabezo, et gardera votre matériel pour une vingtaine d’euros par semaine.

 

Si vous souhaitez louer :

  • Cabezo Surf Shop (www.cabezo.eu), du bon matos pour 230 euros par semaine, situé sur la plage de El Cabezo. De plus le shop est vraiment bien fourni en cas de casse.
  • TWS (Tenerife Windsurf Solution, www.tws-windsurf.com), sur la plage de El Medano, matos au top, 300 euros la semaine.
  • Club Windsurf 77 (www.clubwindsurf77.es) sur la plage de El Medano, 230 euros la semaine.

Enfin vous l’aurez compris, il y a de quoi faire et du matos pour tout le monde.

 

En cas de la casse, le mieux est de se tourner vers le Cabezo Surf Shop aussi bien pour les voiles que pour les planches. Aux dires des locaux, les réparations sont tops et les prix sont similaires qu’en France.

 

 

Les riders

Le niveau général sur El Cabezo est très élevé. Il y a de nombreux et discrets inconnus qui envoient vraiment fort.

Alex Mussolini est souvent sur le spot. Il arrive généralement vers 16h.

Les autres riders locaux sont reconnaissables par leur numéro de voile commençant par « TF » (comme Tenerife). Croyons-moi, ils connaissent le spot par cœur et envoient du lourd.

 

 

 

La « vie » à El Medano

 

Revenons un peu sur la vie à El Medano, c'est-à-dire sur la vie de tous les jours, en dehors du « windsurf ».

 

De manière générale, pas de souci de sécurité. Toute la famille s’y sent bien. Nous n’avons jamais ressenti de crainte au cours de nos ballades.

 

Il faut savoir que le coût de la vie est bien moins cher qu’en France. Cela s’explique par deux raisons :

  • Les Îles Canaries sont détaxées. Ce fut une décision politique datant de plusieurs années.
  • Le coût de la vie est indexé sur l’Espagne.

 

Dans la journée :

De nombreuses activités sont possibles :

 

 

  • La plongée. Les fonds volcaniques des Canaries offrent une faune d’une grande richesse. Le spot de Las Galletas (Sud Tenerife) est réputé pour être peuplé de raies de belle dimensions et de tortues marines. Descubare Atlantico, tel 0034 659 190 368, www.descubare-atlantico.com.
  • Canyoning dans les barrancos, pour tous niveaux.
  • Randonnées, escalade et VTT. Sur Tenerife, de nombreux sentiers, notamment dans les parcs nationaux sont parfaitement balisés. Pour les vélos, possibilité de louer un peu partout pour un minimum de 6 euros par jour. A faire : Le parc du Tiede (sommet volcanique s’élevant à 3718m), les massifs de l’Anaga et du Teno au nord et à l’ouest de l’île.
  • Le Siam Park (http://www.siampark.net), avec les enfants (de plus de 1mètre10) et le Loro Parque (http://www.loroparque.com, animaux aquatique, pour tout âge) sont à ne pas louper. Immense parc aquatique possédant des rapides pour rafting, une piscine à vagues pour le premier et spectacle aquatique animalier pour le deuxième… Un peu cher, mais vous êtes assurés de passer une excellente journée. Attention au monde…

Les parcs se situent au Nord, donc nécessité de louer une voiture pour la journée.

 

 

  • Pour finir, il y a de nombreuses salles de gym et salons de massage à des prix vraiment attractifs, et des jeux pour les enfants un peu partout sur El Medano.

 

 

Après la planche

Pour les petits creux à la sortie d’une bonne session de planche, et à l’heure de « l’apéro », la bière (une Dorada), ou un Mojito avec des tapas sont incontournables. Vous trouverez un grand nombre de bar plus sympa les uns que les autres à votre disposition. N’hésitez pas à vous enfoncer dans les ruelles afin de trouver des lieux plus authentiques que ceux situés en bord de plage, plus touristiques et plus chers.

Une mention spéciale pour :

  • Imperio Del Pintxo, service impeccable, Mojitos excellents, et tapas succulents. Il se situe l’entrée de la digue, en face du spot de surf (Paseo Marcial Garcia, N°2)
  • Agua Cafe, proche du spot de Bump & Jump, face à la mer (Paseo de Madera), tapas et cuisine raffinés.

 

 

Au repas

Manger, bien et à petit prix. Il faut compter environ entre 10 et 20 euros par personnes (boisson comprise). Le pain est presque toujours payant, si vous n’en voulez pas, préciser-le. Quant au service, il est souvent compris.

Il y a de nombreux restaurants sur El Medano. Je vous conseille de vous éloigner de la plage. En effet, vous y mangerez tout aussi bien et pour bien moins cher.

La viande est excellente et le poisson servie (spécialité, la dorade) est ultra frais, pêché la journée même.

Au niveau du timing, vous pouvez diner à partir de 20h, mais l’habitude canarienne est plutôt 21h30.

 

Une bonne adresse :

 

 

La soirée

Les soirées commencent vers 23h / Minuit. Vous pouvez donc pratiquement enchaîner à la suite du repas.

Laissez-vous entraîner par la musique pour aller danser.

La vie nocturne comblera les noctambules les plus motivés.

 

 

Bon à savoir.

Au niveau des banques, il y a de nombreux distributeurs de billet et vous pouvez aisément payer avec votre CB.

D’autre part, l’eau du robinet est potable (avec un léger gout salée et chlorée), et l’électricité est du 220V avec des prises identiques à celle de France.

 

Au niveau d’internet, de plus en plus de bar propose le WIFI. En échange d’une consommation, ils vous fourniront leur code d’accès. (Mais de très nombreux logements loués sont équipés d’internet).

 

Question santé, rien de particulier. Vous avez une pharmacie ouverte jusqu’à 21h30 tous les jours et un hôpital à l’entrée de El Medano.

 

 

Voilà, Tenerife (El Medano), c’est terminé… Nous voici de retour à nouveau entre Paris et la Normandie…

Un excellent moment passé sur place en famille avec pleins de bons souvenirs. Chaque membre de la petite famille y a trouvé son compte et fut emballé.

 

 

Que dire en guise de conclusion ?

 

Le voyage

Le voyage « retour » passa bien plus vite que l’allée. Un peu galère, néanmoins, l’heure de taxi à Tenerife pour rejoindre l’aéroport Nord, heureusement les enfants se sont endormis.

 

Au départ de Tenerife, aucun souci au niveau checking pour les boardbags dans l’avion. A nouveau, pensez à faire le pré-checking sur internet 24h à l’avance (50% de réduction)

 

 

L’hébergement

Nous avons donc passé l’ensemble de notre séjour dans l’appartement fourni par Maria. Ce fut parfait, confortable avec tout le nécessaire, sans prise de tête à la Canarienne. Les deux piscines furent un vrai plus pour les enfants, avec une ambiance dans la résidence vraiment détendue.

 

 

Le windsurf

 

 

Sur l’ensemble du séjour, j’ai navigué tous les jours. Certains jours, très fort et d’autres. 60% en 5.0m² et 40% du temps en 5.8m².

Au niveau des vagues, d’un petit mètre jusqu’à un bon 3 mètres.

 

 

La vie sur El Medano

Tout s’est super bien passé. Nous avons fait des superbes rencontres aussi bien au niveau du windsurf qu’en dehors. Beaucoup de bons souvenirs concernant la vie quotidienne (apéros, repas, soirées…).

 

 

 

Pour finir…

Peut-être avons-nous trouvé le spot idéal pour toute une famille…?

Proche de la France, au budget raisonnable, conditions de navigation vraiment top, idéal pour les enfants, confortable pour la maman. Je ne sais pas si c’est le spot idéal pour toute une famille mais en tout cas, on s’y en approche. Un excellent moment pour toute la famille…

 

Je tenais à remercier tous ceux qui m’ont aidé et favorisé la réussite de ce séjour… Impossible de citer tout le monde. Un spécial « thanks », néanmoins, à Anne-So pour les photos, à JP/Pryde, Select-Hydrofoils, Cool-Shoe, VonZipper, TheCornerShop Clichy, WaxxIndustries, Jeewin SportCare et Onlytime.fr.

 

Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires et supplémentaires sur cette destination windsurf, n’hésitez pas à me contacter (alixrobert@free.fr ou http://alixrobert.free.fr)

 

A très bientôt sur le prochain trip…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Localisation
Vendeur
Mots clefs
Prix entre € et
Année entre   et 
Neuf/Occasion
Etat
Contenu livré

Mon_compte_fr
Deposer_annonce_fr
  • I_fb
  • I_tw
  • I_gg
Creer_alerte_fr
Boutique_fr